mercredi 22 juin 2011

Quand le moyen devient l'obstacle

Je ne puis m'empêcher de croire que toutes les grandes méthodes qu'on a inventées pour conduire à la dévotion ne soient cause que si peu de personnes trouvent et cherchent Dieu purement et en vérité... ou bien c'est après un si long temps que la plus grande partie de la vie se passe à les apprendre ! Et, après les avoir bien routinée, le plus souvent on voit ces pauvres âmes autant attachées à leur propre intérêt et au service de leurs appétits et passions, qu'elle aient jamais été. La raison, à mon avis, de leur défaut est qu'elles s'étudient plus à se rendre parfaites dans leurs artifices et méthodes qu'en Dieu et pour Dieu. Et, de vrai, qui les leur voudrait faire quitter pour entreprendre la voie de renonciation et de mort que Jésus, le maître du monde, nous a enseignée, il leur serait avis qu'on les voudrait perdre et damner.

C'est ainsi que les hommes s'aveuglent dans la lumière, et qu'ils se bâtissent des cachots de servitude dans le palais de la vraie liberté, et s'attachant plus fortement à leur propre dévotion qu'à Dieu même, ils s'empêchent de parvenir à la jouissance par les mêmes moyens qui les y devraient conduire.

Maur de l'Enfant-Jésus, Théologie chrétienne et mystique, éd. D. Tronc, p. 48

Un beau poème de Kabir - "mon maître est un yogi insaisissable" -, par un élève de Kumar Gandharva. Les mahasiddhas comme si vous y étiez ! :


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...