jeudi 22 mars 2012

Comment plonger dans l'espace ?



L'espace est au cœur de la non-dualité.

Comment entrer dans l'espace ?

On trouve dans le śivaïsme non-dualiste des indications précises. Par exemple dans l'Enseignement secret de Śiva (śivopaniṣat) :

La bouche grande ouverte,
La langue au centre, on doit d’abord placer l’attention au centre (de la cavité buccale).
On énonce mentalement un « ha ».
(L’esprit) se résorbe alors dans la paix.
(81)

Déesse ! Ecoutes. Je vais
Te dire le tout de cette tradition :
La liberté naît d’un seul coup
Pour qui se contente d’immobiliser ses yeux.
(113)

Ces deux stances décrivent quelques aspects de l'attitude de Bhairava (bhairava-mudrā). Bhairava est en effet représenté les yeux ouverts, la bouche ouverte, la langue au centre. 


Or, on retrouve ces mêmes indications précises dans des traditions du bouddhisme tantrique, en particulier dans le dzogchen et la mahāmudrā. Voici un extrait du commentaire au Pont indestructible par un certain Kunzang Dorjé, que je traduis de l'anglais :

"Ne pas bloquer les sens et laisser les yeux ouverts le signe-clef de la clarté.
Ne pas bouger les yeux fait cesser les mouvements de l'esprit. Quand ce mouvement s'est arrêté et que les concepts ne surgissent plus, c'est le signe-clef de l'absence de concept.
Quand on éprouve du bien-être sans ressentir le corps et l'esprit ni juger "je suis bien", c'est le signe-clef de la félicité. Il a pour cause le fait de tirer la paroi abdominale vers la colonne vertébrale et de contenir le souffle vital inférieur par une contraction qui envoie le corps et l'esprit vers le haut.
Ces trois (aspects) - clarté, d'absence de concept et de félicité - sont désignés par des mots différents mais ils sont indifférents en leur essence. Quand ils  apparaissent ensemble, c'est le signe-clef de la non-dualité. Il surgit quand on ne laisse pas la langue se poser (sur le palais ou les dents)."[1]

Au-delà du fait que ces extraits confirment les liens étroits entre les différents courants du tantrisme même quand ils appartiennent à des religions différentes, ils montrent que la non-dualité n'est pas une question scolastique ou un jeu de langage à la Hofstadter, mais bien une voie d'expérience. Pas anti-intellectuelle, mais pas intellectualiste non plus.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...