mercredi 27 juin 2012

Comment reconnaître un tulkou ?

 
Un tulkou, c'est un Bouddha ou un quasi-Bouddha qui choisit de naître parmi nous pour nous aider. Les tulkous sont donc des êtres spéciaux, extraordinaires. Le cinéma en parle, la presse, des livres, des documentaires. Mais sous sa forme institutionnalisée, principalement tibétaine, ce phénomène miraculeux a été développé au point de susciter de nombreuses cabales et scandales.

Pourtant, qu'est-ce qu'un tulkou ?
C'est une manifestation de la nature-de-Bouddha, la réalité recouverte par nos projections imaginaires. Or, tout est une manifestation de la réalité. Tout est la réalité, même. Donc tout est un tulkou.
La vie la plus banale est manifestation de notre vraie nature. Mais nous n'y prêtons pas attention.

Par exemple, ce corps et ces bras qui écrivent en ce moment "sortent" de la vacuité, claire et transparente, illimitée, qui s'ouvre au-dessus des épaules. Le corps et tout le reste apparaissent dans cet espace immaculé, sans effort, sans imagination et dans le silence total. Simple.

Tout est tulkou. Reconnaître cela instant après instant, c'est savoir reconnaître un tulkou.

Deux extraits de textes du dzogchen dans ce sens :


La naissance est la réalisation.
Le temps que nous passons dans la matrice est l'expérience de l'espace du réel.
L'unité du corps et de l'esprit est l'union de l'espace et de la conscience.
La vie dans un corps, ce sont les trois Corps (d'un Bouddha).
Grâce à la vieillesse, les projets et les projections illusoires cessent.
Grâce à la la maladie, nous comprenons ce qu'est la vie.
Grâce à la mort, nous pouvons reconnaître la vacuité.
Les êtres sont donc des Bouddhas

Le Tantra du verbe transparent

Tu ne deviendras pas libre en y travaillant.
Tu es libre depuis le début.
Parce qu'ils sont l'union de la méthode et de la sagesse,
Tes propres causes - tes parents - sont pures.
Les vents (du karma) qui te poussent vers la naissance
Sont la grande félicité de la sagesse primordiale, la conscience naturelle.
Les germes, les cinq éléments,
Sont les images qui surgissent dans l'orbe de la vacuité.
L'harmonie bienheureuse des parents en leur union
Est la sagesse qui naît de la méthode.
Quand tu entres dans le ventre de ta mère,
C'est la manifestation de la calme demeure de ta propre conscience.
Durant les sept premières semaines, la réalisation murit.
En dix mois tu as traversé les dix Terres.
A l'accouchement, un tulkou est né !
Le développement du corps est la manifestation du Fond.
L'incarnation est le Fond.
La vieillesse est la disparition des illusions.
La maladie est la réalisation qui s'approfondit.
La mort est la dissolution dans la vacuité, le réel.
Tous les êtres sont donc libres depuis toujours
Sans avoir besoin d'y travailler.

Quelle merveille !

L'éthique ne corrige rien - la vie est déjà libérée.
La méditation n'accomplit rien - l'esprit est déjà libéré.
La théorie ne comprend rien - les dogmes sont libérés.
Le résultat est inconditionnel - nous sommes libres tels que nous sommes.

Le Tantra de la guirlande de perles

2 commentaires:

Philippe a dit…

Mais seul l'être libéré sait que tout le monde est libéré.

Un homme peut être homme sans savoir qu'il l'est. C'est le cas notamment du bébé qui est être humain sans le savoir.

arnaud a dit…

Bonjour! A ce sujet je recommande chaudement le visionnage de ce documentaire si ce n est pas deja fait!

http://myreincarnationfilm.com/

Cela change des mièvreries habituelles sur le sujet et il est d une grande honnêteté je trouve.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...