lundi 15 octobre 2012

Un "vrai" gourou ?

Un cinéaste américain d'origine indienne se fait passer pour un gourou. Et ça marche ! Les dix premières minutes :


Kumare - Exclusive Movie Clip par gelagti

Il se demande pourquoi nous avons besoin de gourous. Y a-t-il vraiment des êtres plus "spirituellement avancés" que les autres ? Qu'est-ce qui fait la différence ? Quels sont les véritables ressorts du charisme d'un gourou (y-compris de ceux qui clament haut et fort qu'ils n'en sont pas...) ?

Un autre thème majeur de ce film est celui du malentendu : les Occidentaux courent après les "spiritualités d'Orient", au moment même où les Orientaux courent après "la vie moderne de l'Occident". Une vraie pièce de boulevard à l'échelle mondiale.

La réponse des gourous ? - "Tout ça c'est du mental". Comprenez : "Circulez, y a rien à comprendre". 

Aussi, une revue de ce film. Et, dans la même veine, un article sur le tout mignon Thich Nhat Hanh par un ex-gourou (!) : L'âme imaginée de Thich Nhat Hanh (en anglais mais traduisible avec Google ou autre gadget). A ce propos, je découvre le journal en ligne Yoga Brain. Quel dépaysement d'avec les pamphlets débiles que l'on nous assène d'ordinaire ! On y trouve même des articles sur... la politique. Écrits par des gens qui lisent des livres et qui essaient d'argumenter. Incroyable ! Et il y a d'autres sites du même genre.

Certes, tout cela est en anglais. Pourquoi ? Parce que je ne trouve rien - ou si peu - dans notre belle langue. Quand donc pourra-t-on lire en France des magazines sur le yoga dotés d'un peu plus de substance qu'un catalogue Ikéa ? L'anti-intellectualisme béat règne. A quand la fin de cette indigence ? La "spiritualité" n'est, le plus souvent, qu'une forme de lobotomie douce, comme la télé ou Facebook. Bon Festival du yoga...

1 commentaire:

Hridaya artha a dit…

Bonjour David,

Oui, la réponse à "Tout ça c'est du mental", en partie vrai en soi, ne doit pas être "Circulez, y a rien à comprendre". Tu as raison en France, pays des Lumières et de la Révolution, on a pris du retard par rapport aux anglosaxons. Mais on va y arriver.
La bande de Glen Wallis, Tom Pepper et Matthias Weinglass (Der Unbuddhist) est intrépide et se fait jeter même du forum du bouddhisme séculier de Batchelor... Même le débat qu'ils proposent et très utile, indispensable je dirai même, sans forcément suivre leurs conclusions. Il y a une nuance à saisir dans le non-agir, le sans-affaires, l'action sans effort, qui est en fait une action désintéressée, et sans doute aussi dans Thich Nhat Hanh... Mais c'est par la réflexion et les échanges (du mental) que l'on arrivera peut-être à y mettre le doigt ou à s'en approcher.

Joy

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...