mercredi 23 janvier 2013

Peut-on être victime de ses disciples ?

"Quand le disciple est prêt, le maître arrive", entend t-on. Il faudrait plutôt dire : "Quand le disciple veut un maître, il prend le premier venu".
De même, en effet, que l'appétit rend l'objet appétissant, plutôt que l'inverse, de même, le désir-de-maître crée le maître. Nous prenons nos désirs pour des maîtres. Et de même, bien entendu, pour le vrai, le bon, le beau et tutti quanti.

Joy Vriens m'a fait découvrir un trésor : La Grande beuverie de Daumal. Je commence la lecture de suite. Cela me rappelle The Guide, le film indien basé sur le roman de R. K. Narayan. C'est l'histoire d'un gars qui sort de prison et qui, accidentellement, devient le gourou de paysans en quête d'une pluie salvatrice. Porté (ou écrasé ?) par la dévotion de la foule, il meurt dans l'extase. Tragi-comique.



Parmi d'autres, il y a, dans la même veine, le Pendule de Foucault de l’irremplaçable Umberto Eco. Et aussi cette anecdote du Sacré Père Bouddha (Phadampa Sangyé) aux prises avec une dévote de nonne, alors qu'il est quasi sur son lit de mort. Après avoir tenté de la consoler, en vain, il lui dit, excédé :
"Regardes, regardes donc ton propre esprit qui n'est pas une chose ! Alors, un gourou qui n'est certes pas moi, mais qui est mon alter ego, surgira de l'intérieur. Vas-le voir, vas-y !"
Sur ce, il retourna se coucher.

4 commentaires:

Hridaya artha a dit…

Comme version profane d'un gourou malgré lui, il y a encore Being there de Jerzy Kosinksi, qui existe aussi en film (Bienvenue, mister Chance en français) avec Peter Sellers. C'est pas mal du tout.

Sinon, peux-tu me dire d'où vient la citation de Padampa Sangyé ?

Dubois David a dit…

Merci.
L'extrait vient de "Straight From the Heart", p. 215.

le lorialet a dit…

Merci pour ce post.
Vu sous cet angle, il est vrai que l'on peut penser qu'un maître peut être le premier qui se présente.
Mais, personnellement, je pense qu'il y a vraiment des maîtres que l'on rencontre qui sont de véritables maîtres. Peut-être aussi que ce n'est pas chose courante, mais je ne peux exclure cette possibilité.
La Providence en est la Cause.

Philippe a dit…

De ma propre expérience, le maître apparaît surtout quand on l'attend le moins.

Il peut également arriver que le maître ne soit pas forcément celui que l'on croit.

Le doute et la remise en question doivent être nos seuls guides.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...