mardi 30 juillet 2013

Faut-il manger des animaux ?

Est-il moral de manger des êtres vivants ?
La question est cruciale : elle touche à tous les autres domaines de la morale. Comment définir l'homme ? Quel est son propre ? Que signifie faire du mal ? Qu'est-ce qu'une vertu ? A quoi doit servir la technique ?

Hier soir, il y avait un documentaire sur le sujet :



Je trouve qu'il est un peu confus. Il mélange les arguments écologistes ( le réchauffement), politiques (la destructions des agricultures non industrielles) et médicaux (la viande rouge est cancérigène), sans s'attarder sur ce qui est pourtant la question essentielle à mes yeux : la question morale. A-t-on le droit de manger des animaux ? Et la réponse semble bien être "non". Pourquoi ? Parce que cela cause de la souffrance. Comment le sait-on ? En déterminant le degré de complexité du système nerveux de l'animal. Dit autrement : Plus un être est capable de souffrir, plus ses intérêts doivent être pris en compte. Peu importe si la viande est diététique, rentable, ou mauvaise pour le climat. L'essentiel est ailleurs. Qu'y a-t-il de plus précieux que la vie ?

Pour servir ce type d'argument, il vaut mieux montrer comment les animaux sont traités dans l'industrie de la viande, du lait et des oeufs, notamment les animaux égorgés selon le rite abrahamique (kasher ou halal, à 23'55 du film ci-dessous). C'est ignoble et indigne de l'homme. Ces religions qui veulent élever l'homme en abaissant les autres animaux sont infantiles. Mais le documentaire ci-dessus dit une chose très vraie : tout cela n'existe que parce que nous, consommateurs, achetons de la viande. Acheter un steack, c'est voter pour cette industrie de la torture :


TERRIENS - EARTHLINGS 1de2 par non-merci
TERRIENS - EARTHLINGS 1de2 par non-merci

(Il y a une deuxième partie, si vous vous sentez d’aplomb).
D'autres images tournées par des militants pour les droits des animaux :


L'Homme: l'espèce la plus évoluée du monde... par non-merci

Dans cette soirée d'Arte, il y avait un second documentaire, contrepartie positive du premier, explorant quelques alternatives à la viande :



3 commentaires:

Philippe a dit…

Bien d'accord avec vous sur ce point, David.

De toutes manières, même en retirant le point moral, la viande n'est finalement bonne quasiment pour rien.

Cela ne m'empêche toutefois pas d'en donner à mes enfants, car des enfants végétariens peuvent être vite retirés de leurs parents.

Alors que des enfants mangeant de la viande hallal/casher...

Dubois David a dit…

Très juste. Il y a une discrimination à l'encontre des végétariens.
Mais je dois préciser que j'aime la viande. Certains n'en mangent pas par dégoût. J'aime en manger, mais je sais que c'est mal.

Philippe a dit…

Je comprends très bien, car j'adore moi-même la viande et mangeais des tartares auparavant ;)

Une petite remarque : Arte a changé ses liens, ce qui fait que leurs vidéos ne s'affichent pas correctement parfois. C'est le cas sur cet article.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...