vendredi 19 juillet 2013

Vous avez dit "liberté de conscience" ?

Quand mon petit livre sur Abhinavagupta avait paru, Amazon avait fait une coquille sur le sous-titre : "la liberté de conscience" au lieu de "la liberté de la conscience". J'avais trouvé la chose amusante, car la liberté de conscience est importante à mes yeux de Moderne décadent.

Ce matin je traduisais tranquillement un petit bout de texte sanskrit, absorbé dans les mystères de la conscience, justement, quand un livreur sonne à ma porte. J'ouvre. Mon chien se faufile, sa truffe effleure la jambe du monsieur. Qui fait un bon de deux mètres en levant les bras au ciel et poussant force grognements, le tout s'achevant sur un "putain, je fais le ramadan. tu le tiens ton chien ! j'ai le droit de pas être touché par ton chien !" Évidemment, je me sens coupable, je rapatrie illico la bête immonde, maudite par Dieu. Non sans rappeler poliment à ce sympathique personnage que la France ne reconnaissait pas ce genre de "droit". 

Cela étant, il n'était pas si étonnant qu'il croie que ses superstitions concernant le caractère impur des chiens avaient force de loi, car, de fait, la majorité des cantines scolaires, dans la France laïque de 2013, proposent des menus sans porc, des aménagements spécial ramadan, et autres adaptions de l'espace publique aux lubies abrahamiques. Rien par contre pour les végétariens, les hindous ou les bouddhistes. Et les autres, les citoyens lambdas qui n'appartiennent à aucune minorité soi-disant "stigmatisée" (?!), eh bien ils n'ont qu'à aller s'acheter un kebab au coin de la rue.

Durant ma brève carrière, j'ai vu nombre de provocations anti-républicaines, insultes, outrages et manifestations de haine à l'égard des Français, des Occidentaux, de la liberté de conscience, de la démocratie, des femmes, des homosexuels, des Noirs et des Asiatiques. J'ai vu des élèves étudier la charia en cours. J'ai vu des élèves recopier le Coran en cours. J'ai vu des élèves quitter des cours "parce que ça c'est le Shaitan", parce que "c'est haram", parce que c'est "les juifs, les illuminati", parce que "c'est les Franc-Maçons", parce que "c'est les pédés", parce "c'est un truc de femme", parce "ça pue le nègre", parce "c'est un truc de chinois". J'ai vu des élèves sécher sous le prétexte de participer à ces célébrations de la mort et du meurtre que sont le ramadan ou l'aïd. J'ai entendu des CPE, des surveillants ou des collègues justifier tout cela. J'ai entendu des élèves faire l'apologie du terrorisme. J'ai entendu des élèves appeler à la conversion (à la soumission, plutôt). J'ai vu, j'ai entendu la haine, chaque jour. Je n'ai jamais vu de réaction franche de la part de la hiérarchie, quand ce n'était pas le professeur (moi, parfois) qui se faisait chapitrer ! Enseigner Darwin et les Lumières est ainsi devenu presque impossible, du moins si l'on souhaite préserver sa dignité d'être humain.

J'ai aussi reçu, ce matin, un appel à pétition de Jean-Louis Gabin à propos des "groupes de jeunes" qui ont agressé les secours et dépouillé les agonisants de l'accident de Brétigny-sur-Orges. Je suis d'accord avec lui sur ce point : les politiques de gauche étouffent l'affaire. Mais ils ne sont pas les seuls. Sarkozy n'a-t-il pas fait entrer le loup dans la bergerie en créant le Conseil (Français ?) du Culte Musulman, organe de propagande des fans de la charia ? En donnant le pouvoir aux islamistes en Tunisie et en Libye ? En ignorant les différences en chiites et sunnites ? Mettre un illettré à la tête du gouvernement a eu un prix. Bref, il  faut se battre et ne pas céder à la tentation du "mais toutes les religions sont pareilles" - fausse tolérance et vraie lâcheté. Sans non plus tomber dans le piège du replis identitaire, incompatible avec l'idéal républicain en lequel je crois.

Tenez, un petit documentaire sur les Lumières, celles de la raison et de la méthode expérimentale, pour se rasséréner et se rappeler la sensation de la liberté de conscience :

 

Petit rappel, la liberté de conscience et donc l'apostasie - être musulman et renier cette religion - sont des crimes passibles de mort selon la charia. On trouve à la FNAC des livres de l'islam "mainstream" qui prônent ces horreurs.


Source. Le présentateur , égyptien, est bouleversé par ces images et ces paroles qui font l'apologie du fantasme musulman de domination universelle et d'extermination des infidèles. A ce propos, je vois dans la récente révolution égyptienne un signe d'espoir : celui que ces centaines de millions de musulmans qui vivent un véritable esclavage spirituel, se rebellent et s'émancipent. Vive la liberté de conscience !
A l'intérieur, lâchons tout. Mais à l'extérieur, ne lâchons rien. Ici, je n'ai certes pas de tête. Cette décapitation est bonne. mais là-bas, dans le miroir, je ne veux pas être décapité. Et vous ?

3 commentaires:

Philippe a dit…

Il m'arrive d'entendre cela, il m'arrive aussi de voir qu'à la FNAC la partie dédiée à l'Islam semble chaque jour plus importante, et celle aux autres religions de plus en plus pauvre. Pourtant, comme le bouddhisme et l'hindouisme sont modernes lorsqu'on se réfère à leurs méthodes d'analyse et d'entraînement spirituels !

Je pense que nous vivons à une époque charnière, pendant laquelle un grand nombre de gens préfère avoir des certitudes plutôt que de faire marcher sa cervelle, s'interroger, se remettre en question et découvrir la richesse de la vie. Cette époque charnière se terminera sûrement par la fin, lente ou brutale, du capitalisme.

N'oublions pas que les guerres et intérêts américains ont, eux aussi, une grande part de responsabilité dans toutes ces radicalisations qui nous entourent.

fabrice a dit…

terrible! cette video terrible,affreux!

dimdomy a dit…

Il y a comme un air connu de soif d'asservissement. L'engouement pour l'islam dans des pays comme le notre où ça n'est pas une question de vie ou de mort d'y adhérer en est un des symptôme. Ici où d'infinies formes de liberté sont possibles ça m'étonne encore, je ne comprends toujours pas les clefs de cette tendance à s'auto-soumettre.

Libertad !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...