jeudi 22 août 2013

Malgré la nuit

"Je sais bien la source qui coule et fuit,
    malgré la nuit.

Cette source éternelle est hors de vue,
moi je sais bien là où est sa venue,
    malgré la nuit.

L'origine n'en sais, car n'en a point,
mais je sais que toute origine en vient,
    malgré la nuit.

Du fond je sais qu'on n'en peut découvrir
et que nul à gué ne peut la franchir,
    malgré la nuit.

Sa lumière n'est jamais obscurcie
et je sais que tout éclat en surgit,
    malgré la nuit.

Je sais qu'ils sont si puissants ses courants,
qu'ils baignent tout, l'enfer, les cieux, les gens.
    malgré la nuit.

Issu de cette source le courant
est si vaste je le sais, si puissant,
    malgré la nuit.

Le courant qui de ces deux-là procède
aucune, je le sais, ne le précède,
    malgré la nuit.

Cette éternelle source, elle est enfouie
en ce pain vif pour nous donner la vie,
     malgré la nuit.

C'est là qu'on appelle les créatures
qui boivent de cette eau, même en l'obscur,
    malgré la nuit.

Cette source vive que je désire,
c'est de ce pain de vie que je la tire,
    malgré la nuit."

Jean de la Croix, trad. Jacques Ancet, Pléiade, p. 893.


1 commentaire:

Carlos Echarri a dit…

Aquella eterna fuente está escondida
¿Qué bien sé yo do tiene su manida
aunque es de noche!

Su origen no lo sé pues no lo tiene
mas sé que todo origen della viene
aunque es de noche

Sé que no puede ser cosa tan bella
y que cielos y tierra beben della
aunque es de noche

Bien sé que suelo en ella no se halla
y que ninguno puede vadealla
aunque es de noche

Su claridad nunca es escurecida
y sé que toda luz de ella es venida
aunque es de noche

Sée ser tan caudalosos sus corrientes
que infiernos cielos riegan y a las gentes
aunque es de noche...

Les nocces spirituels du cour et de la lumiere, de moi et de l´eternité
Merci de cette musicque dans votre blog.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...