dimanche 1 septembre 2013

Conscience et intention

Dans la province du Shanxi, en Chine, des familles développèrent des techniques de combat et se vendaient comme hommes de main pour protéger des convois de fonds contre les bandits, ou bien protéger les banques. Ainsi se développa le Xing Yi Quan, "Boxe de l'intention et de la forme" (anciennement du cœur, xin). Cette famille de styles archaïques est une véritable réserve vivante de savoir-faire anciens. Dans ce documentaire en cantonnais sous-titré en anglais, on voit notamment un jeune de Honkong pratiquant le Wing Tsun pratiquer avec des adeptes du Xing Yi. C'est très intéressant, car ces deux styles mettent en avant la ligne droite. Il y a d'autres épisodes issus de cette série, tous aussi passionnants (notamment sur Wudang, le Shaolin taoïste). J'ai longtemps pratiqué le Xing Yi. Simple et subtil, une vraie joie à pratiquer. Dans ce film, on voit aussi les lieux d’entraînement, la culture qui va avec, et, au début, quelques techniques de la famille Daï, d'une grande originalité. De l'authentique :



Un tutorial du style de Xing Yi le plus répandu :


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...