dimanche 29 décembre 2013

Métaphores



Le sujet et l'objet sont comme le bois de santal et son parfum.
Le samsara et le nirvana, comme la glace et l'eau.
Les apparences et la vacuité, comme les nuages et le ciel.
Les pensées et la nature de l'esprit, comme les vagues et l'océan.

Guéshé Chayulwa, trad. M. Ricard, Chemin spirituels, p. 261

Tels les reflets sur un lac limpide,
Les multiples phénomènes se manifestent
Tout en étant vides d'existence propre.
Dès aujourd'hui comprends avec certitude
Que tout n'est que formes vides.

Tel un ciel clair sans nuages, le roi
Qu'est l'esprit a pour nature la dimension absolue.
Dès aujourd'hui comprends avec certitude
Qu'il est depuis toujours non-né,
Immuablement vide et lumineux.

Tels les nuages qui s'évaporent dans l'espace, les multiples pensées
Se libèrent spontanément dans le corps absolu.
Dès aujourd'hui comprends avec certitude
Qu'en vérité tout ce qui surgit se dissout de soi-même,
insaisissablement.

...

Comme les nuées dans le ciel immuable,
Les actes, les émotions négatives,
Et toutes choses bonnes ou mauvaises
Naissent de l'esprit et sur l'esprit reposent,
Mais la nature de l'esprit n'a ni racine ni fondement.

Longchenpa, ibid., p. 262

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...