mercredi 18 juin 2014

Ne plus être un valet du Savoir


"La pratique naît de l'ignorance. Elle cesse donc avec la cessation de l'ignorance :

Quand toute prétention à (une pratique) 
A été consumée par 
Le feu de la connaissance de l'Immense,
Le sage n'est plus le valet du Savoir.
Il est de fait à la tête du Savoir."  

Sureshvara, La Réalisation qui  ne dépend pas d'une pratique, 1, 40

Le Savoir est la Culture. La sphère de toutes les activités humaines, de toutes pratiques, de tous les commerces. Et même au-delà, puisque en vérité elle inclut toutes les expériences possibles, des enfers au paradis. Le Savoir ultime - "tu es cela" - clarifie la situation : nous sommes l'espace (la "tête") dans lequel tout ceci semble apparaître, comme l'eau "apparaît" dans un mirage.

D'ordinaire, nous sommes les valets du Savoir. Du plaisir, du profit, du pouvoir, de la morale (quoi que ce dernier cas soit plus rare...). C'est épuisant. Mais imaginaire. Quand on reconnaît la situation - tout apparaît et disparaît dans l'espace de la conscience présente - alors on n'est plus esclave de rien ni de personne, fut-ce de soi.


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...