jeudi 18 septembre 2014

Connaissances de l'Immense

Les Aphorismes sur l'Immense (Brahma-sûtra). Censément le point de départ d'une interprétation rationnelle du Vedânta, c'est-à-dire des Upanishads. Commentés par Shankara le célèbre penseur non-dualiste (non affilié à aucune secte tantrique, à ma connaissance), mais aussi par des shivaïtes, des vishnouïtes, des shâktas (adeptes de la déesse) et bien d'autres. Au vu de sa forme laconique, difficile de savoir si ce texte est non-dualiste ou pas. Mais entre le non-dualisme radical de Shankara et le dualisme non moins extrême de Madhva, il est probable que l'auteur, un certain Bâdarâyana, propose une pratique duelle éclairée  par une conscience de l'unité. La plus grande partie du texte s'occupe des processus de création de l'univers. Son commentaire par Shankara est l'oeuvre qui définit Shankara, et assurément l'oeuvre la plus importante du non-dualisme. Mais bien peu la lisent car c'est un texte difficile comme tous les textes techniques en sanskrit.

Voici les quatre premier aphorismes, les plus commentés :

1 - Maintenant, donc, le désir de connaître l'Immense.

2 - (L'Immense) est ce dont naît (le monde) et ce en quoi (il subsiste et se résorbe).

3 - (L'Immense existe) car il est la source de l'enseignement (des Upanishads).

4 - Mais cet (Immense est à son tour révélé par l'enseignement des Upanishads), car (la réalisation de l'Immense) dérive de cet (enseignement).

Ces quatre aphorismes chantés en mode Dark Metal :

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...