lundi 29 septembre 2014

S'unir au centre de tout par le centre de l'âme

Cloître des Récollets, "ceux qui se recueillent"

L'âme est capable de recevoir l'effet de l'amour [divin] et peut être unie même dès cette vie à son Dieu ; car elle a en soi une partie suprême laquelle est purement spirituelle... C'est le sommet ou pointe de l'âme où les simples vues et conceptions spirituelles éternelles de Dieu... se forment.
Cette action [de l'amour divin] se commence en l'entendement, mais elle se perfectionne et accomplit en la volonté... et ensuite... toutes les autres puissances inférieures sont aussi souvent attirées à cette union...Premièrement mon cœur, qui est ma volonté, se réjouit en mon Dieu, le possédant ; puis toutes mes autres puissances, même les sensitives, qui en sont la chair.
[Ces unions par l'entendement et la volonté] ne sont pas une fiction ou imagination des âmes dévotes... Au commencement avant d'y être habituée, elle n'y peut pas pour l'ordinaire demeurer longtemps, parce que ses puissances ne peuvent pas tenir bon en l'abstraction et unité d'opération, mais retournent aussitôt à ce à quoi elles sont accoutumées, c'est-à-dire aux sens et en la multiplicité, ou diversité d'opérations de discours, de vues et d'affections... mais quand elle y a fait progrès, elle prend une habitude qui lui rend cette union plus faciles... L'âme ayant acquis cette habitude et facilité est dite être en état d'union...

Séverin Rubéric (moine récollet), La Voie d 'amour, 1623


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...