dimanche 14 décembre 2014

La plénitude


Les lois des religions
Ne peuvent emprisonner
Le cœur.
Le monde ce peut souiller
Cette conscience.
La contrée de notre vraie nature 
Absolument comblée :
Telle est la plénitude,
Débordante de cette manifestation fascinante
Qui se résorbe (simultanément en soi-même).

Abhinavagupta, Méditation de la déesse Suprême, Parâtrîshikâvivarana

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...