mardi 23 décembre 2014

Un vide vivant


"C'est parce qu'ils ont découvert la source d'une activité inépuisable, après avoir renoncé à l’agir propre, que des mystiques intensément vivants comme Ruysbroeck, Eckhart, Abhinavagupta condamnent  avec une telle véhémence les adeptes de la vacuité passive qui tournent le dos à la vie et à son dynamisme, l'expérience de l’acte spontané et efficient leur faisant totalement défaut :

Unifiés dans le vide aveugle et sombre de leur être propre, ils s'y croient un avec Dieu, et ils prennent cela pour la béatitude éternelle. Au-dessus de ce repos essentiel qu'ils possèdent, ils ne sentent ni Dieu ni diversité. La lumière divine ne s'est pas manifestée à eux dans leurs ténèbres parce qu'ils ne l'ont pas recherchée avec un amour actif et une liberté surnaturelle. (Ruysbroeck)

En effet tout est là, ils sont dépourvus de liberté et ne peuvent surmonter cette attitude erronée qui remonte à leurs premiers pas dans la vie spirituelle. Tragique est donc leur position, d'où la mise en garde que leur adressent ces grands génies de la mystique. Ce qu'ils ignorent et repoussent ainsi, c'est la caractéristique même de la vie : l'acte, sa spontanéité, son efficace et sa merveilleuse liberté dans le flux et le reflux d'une vie divinisée."

Lilian Silburn, "Le vide, le rien, l'abîme", dans Le vide, Les Deux Océans, p. 57

3 commentaires:

schilling laurent a dit…

Apres le satori,
La vaiselle.
Marthe et Marie sont soeurs
Elles ont la měme mère(ou le meme père)
Elle lui la source
Est transgenre
Ni d'orient ni d'occident.
La multiplicite exprime l'unité qui exprime l'inexprimable.
Alors quelle danse joyeuse
Quand vient l'age de faire...

schilling laurent a dit…

Shiva ou shiva pas?
Exctinction de l'exctinction
Detachement du detachement
Extraordinairement ordinaire
Originalement commun

schilling laurent a dit…

Je suis
Le verbe
Infinitif

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...