mardi 27 janvier 2015

Tout pour tout

Dans l'abandon, l'éveil


On peut faire les petites choses avec des dispositions si relevées, qu'elles soient plus agréables à Dieu que de grandes choses faites avec des dispositions moins parfaites.

Celui qui néglige et méprise les petites choses sera aussi négligent dans les grandes.

Dieu ne prend tout que pour rendre tout dans un état d'excellence et de perfection qui est au-dessus de tout ce qu'on peut dire et penser.

Nous gagnerons dans l'éternité tout ce que nous aurons perdu pour Dieu dans le temps ; nous perdrons dans l'éternité tout ce que nous lui aurons refusé dans le temps.

Jean-Nicolas Grou, Manuel des âmes intérieures

Gurushishya paramparâ :

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...