mercredi 18 février 2015

Pointer le Coeur

Bonjour ! Je suis Abhinavagupta



Souvent, on lit des textes sur la pure conscience, ou bien on écoute des discours à son propos, sans savoir où regarder pour faire l'expérience de cette pure conscience. Elle reste une abstraction. 
Ou bien, on l'a reconnue mais on est découragé par l'expérience de  la distraction répétée. 
Ou bien, on nous a dit que "votre vraie nature n'est rien, il ne faut méditer sur rien, on ne peut rien en dire, vous n'existez pas, tout est vide, il n'y a que l'inconnaissance !" Et vous vous sentez un peu déprimé.
Pourtant, la conscience est facile à reconnaître. Elle n'est pas une expérience parmi d'autres ou un truc particulier à comprendre, ni un néant abstrait, mais le cœur, l'âme et la vie de toute expérience. Elle est donc le remède à tout découragement. Comme dit Abhinavagupta :


Cette intuition qui existe
Entre la fin d'une expérience
Et le début de la suivante
Illumine tout ce que l'on 
Perçoit à travers les cinq sens.
Elle est le Soi de tout.
Le genre de dépression engendrée
Par la (méditation) factice du non-être
Est impossible  pour celui
Dont le corps est résorbé 
Dans cette illumination
Qui est la Puissance suprême ! 

Quand notre cœur
Est obnubilé par
Le corps, les sensations internes
Et (les pensées ou le néant),
Il néglige de se délecter
Du bonheur du trésor suprême
Et il ressent alors
Une dépression sans pareille.
Mais si la Déesse suprême 
Qui crée le monde entier
Comme son débordement spontané
Vient y demeurer,
Alors nous pouvons espérer
Que notre coeur
Se déploiera en grand,
Comme un beurre limpide
Jeté dans le feu sacrificiel
(Engendre une immense flamme) !

Abhinavagupta, Méditation sur la Déesse suprême, pp. 111-112 de l'édition KSS, traduit du sanskrit par Dharma


La religion védique, base commune des religions de l'Inde, est une religion du feu. Le rituel du feu version japonaise. Notez la hauteur de la flamme quand le prêtre y verse les planchette votives :


Version balinaise :

La version védique, avec l'Agnicayana, le rituel du feu annuel, culmination de l'année liturgique - un document exceptionnel :

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...