mercredi 4 mars 2015

L'Arbre qui exauce les désirs

La Triade, mystère de la Trinité du tantra non-duel


Om
Ô suprême Shiva,
Sublime seigneur, 
Roi des rois
Qui règne au côté
De la souveraineté
- Ta Puissance suprême -
Qui se manifeste encore et encore !
Tu es la vibration (entre la dualité et l'unité),
Tu es l'être universel,
Sans-second,
Tu es la félicité ultime, infuse et innée,
Accompagnée du déploiement
Du sujet et de l'objet,
Absolue maîtrise
Qui est à la fois manifestation et conscience (de cette manifestation),
Souveraineté qui se divise elle-même
En liberté d'agir et en indépendance inactive.

Om
Nous rendons hommage
Au Grand Seigneur,
A cette liberté absolue,
Cette indépendance ultime
Douée d'une singulière adresse,
D'une habileté sans pareille
Dans l'art de se manifester
A l'intérieur de soi-même,
Transcendance qui se manifeste
En Sois et en Autruis,
Et qui est le Soi 
De soi et d'autrui !

Sâhib Kaula, L'Arbre qui exauces les désirs (Kalpavriksha)

Dans ce texte du Cachemire du XVIIe siècle, le maître Sâhib Kaula veut, dit-il, montrer "la grande non-dualité entre la non-dualité de l'Immense (=le Vedânta de Shankara) et la non-dualité de Shiva (=la Pratyabhijnâ d'Utpaladeva)". L'englobement est ainsi un processus sans fin ni terme.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...