vendredi 6 mars 2015

Tout nomme Dieu

Quand rien n'est vu, est vu cela qui voit


Comme dit Pierre Magnard "Tout nomme Dieu, même le non-être". Il explique ce-disant la belle doctrine de Charles de Bovelles sur le néant en son Livre du néant :

"C'est une seule et même vérité que de voir dans le néant une affirmation ou une privation (...), de quelque façon que l'on envisage le néant lui-même, soit comme désignation d'un être, soit comme désignation d'un défaut, quelque propos que l'on tienne à son sujet, ici comme là on accueille une seule et même vérité".

Vous ne comprenez pas ? C'est bien naturel !
Un genre de koân.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...