samedi 23 mai 2015

Le Poème pour la Reconnaissance

Poème pour reconnaître le Maître en soi, par Utpaladeva
Traduction inédite du texte fondateur de la philosophie tantrique de la Reconnaissance (pratyabhijnâ). Composé par Utpaladeva au cachemire peu avant l'An Mille, ce poème nous conduit à la Reconnaissance de notre véritable identité, qui n'est ni le corps, ni l'esprit, mais la conscience divine, universelle et souveraine qui crée toute chose à chaque instant. A travers des raisonnements et en s'appuyant sur l'expérience ordinaire, la conscience est ainsi amenée à se réveiller des illusions qu'elle a elle-même engendrées à travers le langage. 
Émerveillée, elle retrouve ainsi sa forme originelle.

3 commentaires:

Micheline Laporte a dit…

Namaskar, cher David,


Que peux-tu dire de plus sur ces deux lignes de ce texte très intéressant : " À condition que l'ÉCLAT VITAL soit
présent en sa PLÉNITUDE.

J'ai besoin de ta clarté d'esprit !


Micheline

Dubois David a dit…

Je résume ce que dit Abhinava ! Et la tradition du Kula. Pour lui, seul un corps adulte en sa plénitude peut vraiment éprouver de la passion, et non un enfant ou un vieillard.

Micheline Laporte a dit…

Merci pour cette réponse...


Micheline

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...