vendredi 8 mai 2015

L'effort ou la grâce ? La volonté ou la connaissance ?



On oppose parfois l'effort à l'évidence de notre véritable nature claire comme le jour, 
car la connaissance serait sans dualité, 
immédiate,
alors que la volonté, l'effort, l'élan ou l'amour
impliquerait toujours une séparation,
de sorte que la volonté ferait obstacle à l'évidence.
Mais au fond, la volonté d'atteindre l'absolu est l'absolu. 
La vie est l'absolu. 
On peut la pointer en invitant l'attention vers la colonne vertébrale, comme si une plume nous caressait entre les omoplates.
Là, dans ce frémissement d'énergie, y a-t-il une séparation entre la volonté et son but ? Entre le Soi et... le Soi, 
entre la Présence et la Présence, 
entre le soleil et son éclat ?
entre le feu et sa chaleur ?
entre l'air et le vent ?
entre l'océan et la vague ?
entre le moyen et le but ?
C'est le premier instant,
l'instant ultime.
Shiva en personne l'a suggéré :

L'élan est l'absolu
qui inclut tout


En sanskrit, udyamo bhairavah :

1 commentaire:

Micheline Laporte a dit…

Bonjour David,


Moi, je dirais la Connaissance avant tout et, non pas la volonté mais le DÉSIR d'atteindre l'absolu !


Micheline

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...