dimanche 3 mai 2015

Telle que tu es



Ici, 
Ni transmission, ni exercice,
Ni révélation, ni raison,
Ni quête, ni méditation,
Ni concentration,
Ni effort, ni pratique, ni répétition.

- Alors quoi ? dis, parle en vérité !

Écoutes cela,
Entends cette vérité souveraine,
Très certaine :

Ne lâche rien,
Ne prends rien.
Savoure toute chose
A ton aise,
Telle que tu es.

En réalité, il n'y a pas de samsara...
Qu 'il y ait un être incarné et aliéné :
Quelle idée !
Entreprendre de libérer
Un être qui est libre,
Qui n'a jamais été aliéné,
Que c'est vain !
Ce n'est là qu'une illusion,
L'ombre d'un fantôme,
Une corde prise pour un serpent
Qui engendre une apparence de confusion.

Ne laisse rien,
Ne prends rien.
Joue telle que tu es,
Pleine de santé !

Poème sur le Réel qui embrasse tout, attribué à Abhinavagupta

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...