samedi 18 juillet 2015

Méditer, c'est reconnaître la méditation éternelle


Qu'est-ce que méditer ?
Qu'est-ce que la pleine conscience ?

Question dans l'air des temps.

Dans un beau livre sur le sage Proclos, Jean Trouillard dit que "Prier, c'est libérer une oraison antérieure", car "il y a une prière inscrite dans la spontanéité même de notre être et qui est une indissoluble communion avec le divin" (L'Un et l'âme selon Proclos, p. 178).

Autrement dit, la véritable prière est notre vraie nature, l'essence la plus intime de notre être. 
On ne peut pas ne pas méditer, car méditer (ou prier), c'est être. 
La méditation, c'est la conscience, c'est l'acte d'être. 
Et ce que l'on peut nommer "méditation" par convention, c'est simplement la reconnaissance de cet acte intime. 
La méditation, c'est rejoindre l'acte créateur, l'acte présent, l'acte de présence par lequel et dans lequel tout se présente. Dieu prie déjà en nous avant tout effort de notre part pour prier en lui.

La méditation n'est pas une activité, mais l'acte qui fonde chaque instant d'existence.
Méditer, c'est rejoindre le mouvement créateur, l'activité divine. C'est épouser une harmonie, se mettre au diapason d'une musique. 
Depuis toujours, elle va. 
Mais nous l'avons négligée. 
Méditer c'est se mettre à l'unisson, se réveiller, revenir à soi, au centre de soi qui est le centre de tout et de chacun. 
Méditer c'est s'éveiller.

Je fais la vaisselle. Tout ceci se dévoile dans une présence à la fois vive et insaisissable : c'est la méditation.
Je mets les courses dans le frigo. Tout cela se révèle dans un espace à la fois transparent et évident : c'est la méditation.
Et ainsi de suite.

Proclos :
"La forme finale de la prière est l'unité qui établit l'un de l'âme dans l'un même des dieux et qui identifie notre activité à celle des dieux
...
recueillir la lumière qui est en nous dans la lumière des dieux."

Dieu médite avant que nous méditions. 
Il/elle médite même quand nous ne méditons pas. Autrement, nous n'existerions pas. 
Méditer, c'est s'éveiller à la méditation divine, par laquelle tout vient à être. 
De même que la grâce prévient nos activités, la vraie méditation précède toute activité de méditation. 
Méditer, c'est reconnaître cela, se fondre dans la méditation divine, originelle, parfaite, comme on saute dans une rivière pour s'y laisser emporter.
 Méditer, c'est reconnaître la méditation éternelle.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...