mardi 7 juillet 2015

Nouvelle édition des Arcanes de la plénitude

Picture

Le tantra n'est rien d'autre que la texture de la vie.
Telle qu'elle se révèle 
dans l'arrêt du bavardage intérieur.

Dans ce silence incroyable, incompréhensible, 
se dévoile l'être débordant d'énergies, de mouvement, bouillonnant, riant. 

L'auteur de ce texte, Amrita Vâgbhava, partage cette découverte dans un poème sanskrit, court mais intense. Le silence intérieur n'est pas une paix morte, 
mais un océan en ébullition, 
une nonchalance pleine d'ardeur, 
un jeu de merveilles :

"Par pure liberté,
par la perfection même de ma plénitude,
je m'actualise dans la Lumière-Manifestation,
espace qui est le Soi.
Faite d'un seul instant,
faite d'une seule substance, éternelle,
voilà la majesté que je suis.

Je suis capable d'action, de connaissance
et de désir grâce à l'Acte parfait du Soi.
Prenant mon repos
à la fois dans la Manifestation
et dans la Conscience,
je scintille de manière égale.

J'agis, je connais et je résonne par moi-même
parfaitement établi dans le Soi.
Aussi suis-je ravis, à la fois comblé et enchanté,
me révélant et me cachant à moi-même."

Voici une seconde édition révisée de ce poème, avec introduction et notes par David Dubois

Danse odissi, tantrique, à la gloire de Krishna, incarnation de la Déesse, sur une composition dhrupad :





Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...