jeudi 13 août 2015

La religion de l'éveil


Dieu n'est pas à l'extérieur.
Dieu n'est pas à l'intérieur.

Mais qu'est-ce que Dieu ? 
Dieu est conscience, éveil, fraîcheur, transparence, silence, sans poids, comme l'espace, au-delà de tout, séparé de rien.
A quoi ressemble alors la religion ? 
Qu'en reste t-il ?

L'anonyme du Cachemire :

"Il n'est pas loin...
ni proche !
Il n'est pas impossible à atteindre,
ni difficile à comprendre :
il est la manifestation de
la félicité du Soi.
On l'obtient en notre corps même !

La réalisation ultime 
provient seulement de la connaissance
de ce Dieu des dieux,
le Soi ultime et transcendant.
Cette réalisation ne vient pas des souffrances
engendrées par les pratiques !

Le culte de Dieu qui est factice
est donné en exemple
à ceux dont l'intelligence n'est pas éduquée,
dont l'esprit est fragile comme celui d'un enfant.

Il est conscience
présente en toute expérience.
Il est donc parfaitement inutile
de l'invoquer.

Ce dieu n'est adoré
ni par les lampes, ni par l'encens,
ni par des monceaux de pétales de fleurs,
ni par des offrandes de nourriture,
ni par des masques de beauté,
ni par des maquillages 
comme le safran ou le camphre.
La plus haute contemplation,
le culte suprême,
consiste seulement à adorer toujours
(notre conscience qui est Dieu)
au moyen de notre conscience/ de notre éveil
qui est l'unique ambroisie,
fraîche, impérissable,
que l'on peut atteindre sans peine."

Extraits du Yoga selon Vasishta

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...