jeudi 29 octobre 2015

Isis

Afficher l'image d'origine

« Ce qui est, ce qui sera, ce qui a été, je le suis. 
Ma tunique, personne ne l'a soulevée. 
Le fruit que j'ai engendré, c'est le soleil. »

  Proclus, Commentaire du Timée de Platon, 21e. Traduction de Pierre Hadot

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...