samedi 19 décembre 2015

Le yoga du silence

Afficher l'image d'origine

Le silence est simple. 
Il nous prend et, en lui, quelque chose s'éveille, un trésor se révèle. Les poubelles se mettent à scintiller, les trottoirs parlent, les feuilles chantent, les sombres nuages sourient.

"Vide au dedans,
vide au dehors,
vide comme un vase vide
dans l'espace.
Plein au dedans,
plein au dehors,
plein comme un vase plein
plongé dans l'océan.
Abandonne tout soucis et toute méditation,
Ne pense à rien.
...
De même que l'allumette disparaît dans le feu
et que le sel se dissout dans la mer,
l'esprit déposé
se dissout dans l'être.
Ceux qui le connaissent 
disent qu'il est sans commencement ni fin,
sans point de référence,
sans discours, sans fond, sans défauts
et sans forme.
Ceux qui connaissent l'immense
disent qu'il est immuable, immaculé,
intemporel, immobile,
sans états,
félicité de la conscience de l'espace."

La Lampe de l'union du soleil et de la lune

Ce repos indicible, cette lucidité flottante où tout baigne dans l'unité d'un même ressenti n'empêche pas l'action. Ni même de se battre, s'il le faut. C'est le message de Krishna dans son Chant. A Arjuna, déprimé au début d'une terrible bataille, anéanti par l'absurdité de la guerre, Krishna répond qu'il faut se battre quand c'est juste, pour protéger la justice. Car quand nous protégeons la justice, elle nous protège en retour. Version Metal :

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...