dimanche 27 mars 2016

La véritable méditation




Tout ce qui est, réel ou non, véritable ou seulement imaginé, est dans et par la conscience. 
Tel est l'éveil, telle est la compréhension achevée.
Telle est la véritable méditation, même si je ne suis pas en posture.
Puisse ceci être absolument clair pour moi, sans nulle différence entre ma compréhension et mon expérience !

Outpaladéva dit :

Tu es tout.
Réel ou pas, rien n'existe
à part toi :
telle est, en ce monde,
la certitude de l'intelligence parfaite.
De même, sois évident pour moi ! IV, 9

Kshémarâdja explique :

Tu es tout. Le reste, réel ou non, n'est rien. Tout est pure conscience, parce que rien ne se manifeste sinon en étant Lumière consciente. Telle est l'intelligence parfaite, en quoi consiste la Pure Science : grâce à elle, on a l'assurance de ton existence. De même, sois évident aussi entre deux séances de méditation, sois évident grâce à la force d'une totale possession (par toi) !

"Entre deux séances de méditation" (vyutthâne) : c'est-à-dire même quand mon attention semble distraite de toi. 
Il y a méditation (samâdhi) quand je suis dans la pleine conscience de toi, éveillé à la certitude que tout est conscience, que tout est toi, que tout est moi, même si je suis en train de marcher, de parler...
Il y a l'intervalle entre deux méditations si je suis distrait, repris par l'oubli de l'unité, par le doute, même si je suis assis sur un coussin de méditation.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...