vendredi 25 novembre 2016

Que faire des visions et révélations ?



Les intuitions surnaturelles et autres révélations divines sont toujours un grand sujet de conversation entre personnes spirituelles. Presque toujours, nous nous sentons poussés à glisser discrètement, l'air de ne pas y penser et avec la plus profonde humilité, quelques mots sur une "expérience" ou une "coïncidence", un "truc incroyable" qui nous seraient arrivés et qui suggèrent fortement que nous sommes les réceptacles d'une grâce particulière...

Or, nous aimons croire que c'est à la gloire du divin que nous nous laissons aller à ce genre de confidence. Mais il n'en est rien. Ces saillies visionnaires sont des moyens de nourrir la haute idée que nous nous faisons de nous-mêmes, d'attirer l'attention et de demander l'affection des autres. Ce faisant, nous nous coupons du divin.

Toutes les traditions conseillent de se méfier des prétendues révélations et autres visions.

Voici un exemple, tirée d'entretiens donnés par un moine franciscain, peut-être du côté de Nancy, vers les années 1660 :

"Question : Les visions et révélations spirituelles et infuses peuvent-elles contribuer quelque chose à la parfaite union avec Dieu ?
Réponse : Comme la solitude et la nudité de toutes choses en pureté de foi est nécessaire pour s'unir à Dieu en parfait amour, il faut tâcher avec la grâce de les évacuer toutes de l'esprit, si on veut être uni immédiatement à Dieu".
(Extrait de Le Chrétien uni à Jésus-Christ au fond du cœur)

Je crois que c'est clair.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...