samedi 23 décembre 2017

Retourner le regard - La Réalisationd e notre conscience versets XVI et XVII



Suite de la traduction du poème sanskrit du maître du shivaïsme du Cachemire Bhoûti Râdja, la Réalisation de notre conscience (Sva-bodha-siddhi) :

Tant que l'on est bien éveillé,
le mental disparaît.
Quand le mental a disparu,
le yogi devient cette expérience elle-même. 16

Celui qui retourne (l'attention)
vers sa conscience, sans séparation,
est l'empereur de ceux qui ont atteint la maîtrise par le yoga,
il est le soleil qui anéanti les ténèbres de l'ignorance. 17

Qu'est-ce que le mental ? 
C'est la pure présence qui s'oublie dans ses propres créations.
C'est la pure Lumière, mélangée à ses reflets.
C'est l'ego : le simple acte de conscience "je", le ressenti "je suis je" et rien d'autre,
mais mélangé à des choses, des mots, des images, des sensations, des formes, des couleurs, des mouvements...

Qu'est-ce que l'éveil ?
C'est quand le mental se retourne sur lui-même.
C'est-à-dire quand la conscience ou le Soi, peu importe, se retourne 
vers soi. Alors il se reconnaît.
Le silence se fait, il ne reste que la pure présence "je suis je",
amour et félicité, vibration, palpitation de joie pure,
qui inonde le mandala du corps et du monde.

Le mental ne fait pas l'expérience du Soi.
Simplement, quand il se retourne sur soi,
quand il s'éveille,
il est le Soi qu'il a toujours été.
Oubli et reconnaissance.
Confusion et éveil.

Tout dépend de la direction de l'attention.
Quand l'attention est dirigée vers autre chose,
c'est le mental ou l'ego.
Quand l'attention est dirigée vers soi, c'est l'éveil, le Soi.

La clé est le retournement de l'attention, du regard,
de l'énergie. 
Ce retournement est le yoga, la non-dualité.
Rien d'autre.

Ce regard qui se retourne sur soi
ne voit nulle couleur, nulle forme.
Il faut plonger en soi, simplement,
sans se soucier de rien d 'autre.
Ce geste est suffisant.
Voilà pourquoi il est tant célébré.
Il est amour et connaissance.
Il est intellectuel, corporel,
abstrait et concret,
il défie toutes les catégorisations.
Il est simple, et riche.
C'est la pierre philosophale,
la clé du trésor.
On pourrait visiter tous les mondes,
les mondes infinis,
on ne trouverait rien de plus.
Aucune expérience ne peut remplacer ça.
Tous les chemins y conduisent.
Chaque voie est unique,
mais chacune mène à ce retournement,
ce basculement de l'énergie,
cette inversion, 
cette conversion.

Pour vous aider,
vous pouvez dire "je" à l'intérieur.
Et plonger dans ce ressenti.
C'est une exploration intime,
nul ne peut la faire à votre place.
Rien ne peut remplacer ça.
Il n'y a que vous.
C'est la clé, la frontière entre l'ego et le Soi.
Ensuite, vous pouvez interpréter.
Mais aucune autre expérience, si intense et divine soit-elle,
ne peut remplacer cette reconnaissance
de soi par soi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez ici votre commentaire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...