mardi 28 mars 2017

Le Mantra comme écoute du souffle

Le Mantra est un Messager qui nous emporte vers la Source.
Il s'incarne dans le souffle,
sans lequel il n'y a pas de vie ni de mouvement.
Le souffle est la forme originelle de la Présence.

"La conscience est d'abord devenue Souffle", dit un maître du Cachemire.

Il existe autant de manières de "pratiquer" le Mantra
qu'il y a de façon de rencontrer l'Autre.

Je peux énoncer le Mantra une seule fois,
une seule fois pour jamais,
comme une sorte de déclaration d'amour,
une promesse pour l'éternité.

Je peux aussi reconnaître le Mantra :
au lieu de l'énoncer,
je rejoins sa vibration en moi,
je le reconnais comme 
ma vie et mon âme, toujours déjà présent avant
toute parole, avant le va-et-vient du souffle,
avant toute dualité.
Je me jette alors en ses bras,
comme dans une vague,
comme en un instant,
une occasion de liberté,
moment d'éveil à saisir.



Une autre approche encore
serait de se laisser caresser par la vibration
du Mantra, 
jusqu'à fondre dans l'espace.

Ou encore, il existe la manière
de "l'élan vers le haut"
(outcchârana),
écoute du souffle expiré,
qui devient souffle paisible,
puis souffle vertical,
jusqu'au souffle spatial,
ouvert, donné,
amoureux de l'immensité
en l'Immense.
Ecoute du souffle,
sans artifice,
comme la respiration d'un bébé.
Chaque expir est une occasion
de lâcher-prise,
de libération.
Un souffle vide
fait l'âme disponible
à l'indicible.

Le souffle est une porte à mille clés.
Élan vers la vaste plaine de la Présence,
il est, dit Abhinava Goupta,
"élévation vers l'au-delà".


samedi 25 mars 2017

Un corps délivré du mental



La croyance que je ne suis que ce corps
est la source de bien des souffrances.
Ce corps est la porte par laquelle 
le voleur - la mélancolie - fait irruption.

Mais quand je réalise que je ne suis pas que ce corps,
mais que toutes les formes sont mon corps,
car toutes apparaissent, vivent et disparaissent en moi,
alors le voleur entre, mais...
... dans une maison vide !

Réaliser que je ne suis pas que le corps,
est-ce que cela veut dire que ce corps
est abandonné, laissé à l'abandon,
et donc délabré, négligé, 
telle la carcasse d'un ermite
qui vivrait dans le rejet de sa chair ?

Il y a un paradoxe :
si je cesse de m'identifier,
de me contracter,
de me limiter à ce corps,
alors mon être se redéploie,
reprend de la hauteur et de la profondeur,
à l'infini de l'espace.
Un chant s'élève dans le cœur,
une allégresse en cet
abandon d'élévation,
une palpitation dans ce vaste
silence immobile.

Un corps délivré des espoirs et des craintes,
affranchi des délires de l'imagination,
est heureux.
Le souffle va doucement et puissamment,
comme le soufflet d'une forge,
comme le souffle d'un nouveau-né.
Luxe, calme et volupté.
Quand le mental se fond dans le silence,
le corps retrouve son équilibre.
Quand le corps est apaisé,
l'âme est en paix.
Avenir et passé sont vus
comme de loin.
Les possibles sont comme des serviteurs
qui attendent à la porte du palais,
certains plus forts que d'autres,
mais tous soumis 
à la Reine Présence.

Comme disait le maître d'un de mes maîtres :

"Je ne suis pas le corps,
car ce corps apparaît en moi.
il est mon serviteur,
et de ce fait il déborde de joie et de conscience."

Heureux les pauvres, 
le Royaume est à eux,
qui n'ont plus ni Moi ni Mien.

samedi 18 mars 2017

Atelier pratique du Mantra - dimanche 23 avril 2015 à Paris

Comment revenir à la Source ?
Comment retrouver la zone de silence en nous ?
Comment trouver la paix
au cœur du quotidien ?
L'une des voie est la voie du Mantra,
voie concrète de connaissance et d'amour,
voie simple et accessible à tous.


Le Tantra traditionnel
est "la voie du Mantra".
Le Mantra n'est pas une formule magique à répéter,
mais un être vivant,
une énergie venue directement de la Source,
une puissance (shakti) non-mentale,
qui porte en elle le pouvoir de nous ramener
à la Source.
Le Mantra est le Verbe divin,
entendu dans le silence intérieur,
sans séparation,
comme une évidence qui nous parle au-delà 
de notre histoire,
avant toutes les histoires que
nous nous racontons à nous-mêmes,
un chant subtil
qui dance au plus intime de nos entrailles,
simple, profond,
fort comme l'amour.

Cet atelier est un moment de partage
des points essentiels de cette pratique,
telle qu'elle a été transmise en particulier
dans la tradition du Cachemire.

Elle ne demande aucune connaissance,
aucun talent,
juste le désir de s'ouvrir au divin.

Nous pratiquerons différents Mantras,
à travers des méditations guidées,
ensemble,
jusqu'au Mantra indicible
qui est à la source de tous les Mantras.

Le Mantra, vibration de présence


David Dubois
a vécu plusieurs années en Inde,
où il a pratiqué avec différents maîtres
de la tradition tantrique du Cœur incarné (koula ou kaoula en sanskrit).

Le moment :
dimanche 23 avril 2017
quelques jours avant la Nouvelle Lune :)
de 10h à 13h,
et de 14h à 17h

Le lieu :
Espace Divyan
1 passage du jeu de Boules
Paris, métro République ou Oberkampf.

Participation : 70e avant,
80e sur place.

Pour s'inscrire :
06 03 33 05 58
deven_fr@yahoo.fr


vendredi 17 mars 2017

La méditation, c'est la liberté

L'une des beauté de l'enseignement de Shiva dans les tantras
est la liberté d'esprit qui s'y manifeste.
La méditation n'est pas limitée à tel ou tel objet ou support.
Le Vijnana Bhairava Tantra en est un bel exemple.
Dans le Tantra du Seigneur des gazelles,
Shiva enseigne que l'on peut méditer 
sur n'importe quoi, 
du moment que l'on est conscient
que cette chose, cet état, cette sensation,
est une manifestation du divin.
Méditer à la perfection sur un caillou
est vain, tant que l'on a pas conscience,
au moins théoriquement,
que ce caillou, apparemment privé de conscience,
est en réalité conscience.
On peut alors méditer sur tout,
car tout est conscience,
tout est divin.



Shiva dit :

"Il faut méditer (les choses)
comme étant le Corps de Shiva...
Si l'on médite ainsi,
on peut méditer sur tout.
Autrement dit,
à quoi bon se limiter à une forme,
alors que tout forme est animée
par le Seigneur des formes,
qui est la grâce même
sous toutes les formes,
pour tous les êtres ?
On peut méditer autant que l'on veut,
sur toute chose en laquelle
notre attention s'apaise.
On peut imaginer n'importe quelle position,
forme ou taille."

Tantra du Seigneur des gazelles, Section du Yoga

dimanche 12 mars 2017

Retraite Vijnana Bhairava Tantra en Espagne - juillet 2017

Du 16 au 24 juillet 2017 près de Molinos, province de Teruel, Espagne



La tradition du Cachemire est l'une des plus riche pour explorer la vie intérieure.
Son essence est rassemblée dans le Vijnana Bhairava Tantra (cilquer pour plus d'info),
un recueil de 112 approches différentes de la paix intérieure.

Cette retraite est un moment à l'écart, pour se plonger
corps et âme dans l'expérience intérieure,
pour s'éveiller simplement à soi,
à travers tous les aspects de la vie.
La tradition du Cachemire est unique :
- Elle met l'accent à la fois sur la découverte de notre essence universelle,
et sur la valeur de notre personne, incarnation unique du Mystère.
- Elle encourage à explorer notre intérieur dans toutes les circonstances.
La méditation assise n'est pas la seule voie d'éveil !
Il y a d'autres occasions, plus surprenantes, comme l’éternuement,
le rêve lucide, la peur ou la contemplation d'un paysage ouvert.

Cette retraite sera consacrée au partage et à l'exploration commune
de ce trésor de conseils et de jeux d'éveil,
avec David Dubois. 
Après être tombé amoureux de la tradition du Cachemire en 1990, il a voyagé en Inde, pour y vivre plusieurs années et découvrir le shivaïsme du Cachemire auprès de plusieurs maîtres qui lui ont à la fois transmis les textes (en sanskrit, langue sacrée de l'Inde) et les instructions essentielles de pratique, comme la méditation de Shiva (shiva-moudrâ).
Les journées, rythmées par le soleil et la lune, seront des alternances de méditation guidée
et de libre échange autour du texte, le Vijnana Bhairava.
Nous liront le texte sanskrit, parfois, 
mais nulle connaissance n'est requise.
La méditation n'implique pas, ici,
de posture difficile et douloureuse.
Chacun sera libre de s'installer à son aise.
De plus, les séances de méditation seront nombreuses,
mais ne dépasseront pas 15mn à la fois,
afin d'éviter un inconfort inutile.

Participation : 380 e

Le lieu est en Espagne, dans une région unique en Europe, préservée et baignée
de lumières extraordinaires. 
Le centre est dans les basses montagnes à 300km au Sud de Barcelone.
Ce petit centre a été fondé pour expérimenter une autre manière de vivre.
Le logement est simple, la nourriture végane et locale.
Chacun aura des temps de pratique partagée,
de moments pour vaquer ou se promener dans les paysages magnifiques de 
la Vallée des Portes (Valdepuertas), au sud du village de Molinos.

La Vallée des Portes, ornée de son arc-en-ciel :)

Attention, le nombre de participants est limité à 9, afin de préserver
ce lieu unique et de favoriser une expérience intense.

Pour plus de renseignements, 
vous pouvez vous adresser 

- à David Dubois :
06 03 33 05 58
deven_fr@yahoo.fr

- ou au lieu d'accueil, le Qcentro, où Néus vous répondra en Français :)
http://www.qcentro.org/fr/index.html

Voir dans le menu "Contact".
Hasta pronto !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...