dimanche 26 février 2012

La cité de la vision

Sur un temple de Vishnou à Melkote

Un jour, dans une cité de l'Inde, une princesse éveilla son époux à sa vraie nature, la déesse-conscience que chacun adore déjà sans le savoir. Si bien que tous les habitants de cette ville, s'éveillant mutuellement à leur vraie nature, en firent la "ville de la vision" (vidyā, apparenté au latin video). On pouvait y entendre les menâtes chanter ainsi :

Célébrez votre propre Soi,
Conscience sans objets !
Aucun objet n'existe en dehors de la conscience,
Tout comme aucun reflet n'apparaît en dehors d'un miroir.
L'objet est conscience.
Je suis conscience.
Toute chose, vivante ou non, est conscience,
Car toute chose apparaît selon la conscience,
Alors qu'elle se manifeste librement par elle-même !
Hommes ! Célébrez donc la conscience qui manifeste toute chose,
Qui est le fondement de toute chose.
Et, après avoir abandonné l'illusion,
Voyez en toute évidence la seule conscience.

Extrait de la Section de la gnose dans l'Arcane de Tripurā (Tripurā-rahasya), I, stances 99-101



Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...