lundi 20 février 2012

Le végétarisme, bientôt illégal ?


Je suis bien placé pour savoir que les cantines offrent des menus "sans porc". Comprenez : pour les Musulmans. Que ceux-ci - des enfants pour la plupart - aient choisi de l'être où qu'ils obéissent par peur des représailles ou par bourrage de crâne, la question ne semble pas préoccuper l'Administration.

Par contre, comme nous en informe cet article qui examine les nouvelles dispositions en matière de nutrition publique, "une cantine qui accepterait un enfant végétarien sans l'obliger à manger la viande serait dans l'illégalité et risquerait des sanctions."

En effet, le végétarisme est à l'origine de la mort, de la souffrance et de l'oppression de millions de personnes, c'est un fait avéré...  Par contre, le fanatisme est un facteur de santé publique ! Enfin quoi, c'est évident, non ?

3 commentaires:

sansdemeure a dit…

Il semblerait que vous succombiez à l' amalgame (ce qui m'étonne de la part de quelqu'un d'aussi infusé de culture, d'après ce que je vois sur ce blog), amalgame qui fait partie de cette confusion générale actuelle dont on ne dira jamais assez ô combien elle fait le jeu des extrêmes...
Non seulement musulmans et fanatiques, malgré l'influence médiatique due à la terreur projetée par quelques obscurantistes salafistes (ce qui en arrange beaucoup plus qu'on ne croit par ailleurs), ça n'est pas tout à fait la même chose, mais on pourrait tout aussi bien dire que les enfants des végétariens subissent eux aussi un bourrage de crâne, enfin je dis cela simplement pour souligner la toute légèreté de l'argument énoncé.
Il faudrait aussi être un brin autrement conscient, afin de constater que le végétarisme actuel en France, malgré le pacifisme dont se déclarent tous les adeptes, mais qui est parfois si peu correctement assimilé qu'il n'en est plus qu'un pacifisme d'apparat petit bourgeois, tend aussi à développer un tel sectarisme vis à vis des "mangeurs de cadavres" de toutes obédiences, qu'on peut se poser des questions (c'est facilement visible sur certains blogs).
Mais à priori vous n'avez pas non plus l'air d'être au courant de cette espèce de petite morale mormone qui en habitent plus d'un, et préférez jeter votre rancoeur sur les musulmans, tant qu'à faire..
Tout cela pour dire que je connais des musulmans spirituellement et humainement évolués, et des végétariens obtus et d'une infinie prétention quant à la connaissance qu'ils ont des choses de ce monde.
Tout cela est bien relatif, mais je ne suis simplement pas d'accord pour qu'on défende le végétarisme en crachant sur les autres, et en le comparant à une religion. C'est pas une bonne façon de le défendre je crois; ça passera mieux avec ce qui justifie la santé (et ses économies à long terme par exemple).

David Dubois a dit…

Très intéressant.
Merci !

Philippe a dit…

Le végétarisme est très difficile à suivre, en France, et beaucoup moins au Japon, soit dit en passant, le Japon ayant été pendant longtemps exempt d'élevages bovins.

Presqu'aucun restaurant ne propose des plats végétariens, et trouver un restaurant purement végétarien tient souvent de la gageure, sauf peut-être à Paris.

La culture culinaire française semble tourner autour de la bidoche, fut-elle élevée en batteries, bourrée d'antibiotiques et, en majorité, malade.

La solution consiste souvent à se tourner vers les pizzas ou les plats thaïlandais, la nourriture "japonaise" vendue en France étant quant à elle très limitée, les restaurants étant le plus souvent tenus par des chinois.

Il y a donc encore beaucoup de chemin pour que le végétarisme se démocratise.

Quant à l'horreur de la viande hallal (abattage sans endormissement, entre autres), c'est bel et bien un retour en arrière dans notre société.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...