samedi 30 mars 2013

Ceintures de méditation - IV

Bien qu'aujourd'hui les "ceintures de yoga" (yogapatta) se fassent rares parmi les yogis indiens, elles étaient autrefois chose banales, parties du stéréotype du yoga.
Pour cette partie indienne,
Pang Mipham Kongpo, un maître important dans la lignée dzogchen du Pont Indestructible recueillis par Dzeng Dharmabodhi
Comme par hasard, ce Dharmabodhi est censé avoir rencontré Phadampa Sangyé, représenté ci-dessus, personnage mystérieux et dont l'influence reste sous-estimée. La ceinture est ici complétée par le bâton de méditation (yogadanda). On en trouve un peu partout. Je m'en était procuré un à Gokarna.
Dans l'hindouisme, Yoga-narasimha est un bon exemple d'utilisation de la ceinture, en plus de la finesse de la posture, en tous points semblables aux points-clefs des traditions bouddhistes. Au reste, les textes prescrivant des pratiques visionnaires - la conscience dans le regard, le regard dans l'espace, bouche ouverte - ne sont pas rares dans le corpus sanskrit. Narasimha incarne l'intervalle entre deux pensées, deux souffles, espace nu dans lequel se dévoile la présence qui seule peut anéantir le mental. Musée Guimet
Cette posture montre pourquoi le dzogchen l'appelle "posture du rishi". Ornement d'un temple khmer, musée Guimet
 Encore Narasimha. Temple de Cidambaram - "Espace de la conscience" -, haut-lieu du shivaïsme du Cachemire dans le Sud, temple dans lequel Maheshvarânanda composa son Florilège de la vérité intégrale
 Dans l'un des temples de Hampi
Temple du centre vishnouïte de Melukote. Notez l'ampleur de l'assise et l'ouverture du ressenti exprimées par la chevelure muktakeshava - "chevelure relâchée"
Miniature du Sud. Source

Hanuman
Shiva avec la ceinture. Il est le "maître du yoga", mais il est plus souvent représenté, semble-t-il, avec le bâton qu'avec la ceinture. Source
Encore Yoga Narasimha

L'image avec ceinture de yoga que l'on voit sans doute le plus en Inde : Ayappan, très populaire avec l'un des pèlerinages parmi les plus important, mais réservé aux hommes.
 Un yogi (en haut à droite) sur la stèle du stûpa de Sanchi
Yoga Narasimha
Sculpture originale, peut-être plus récente (?)
Emploi de la ceinture pour illustrer une forme de yoga "relationnel"

N.B. : dans toutes ces images, le regard est grand ouvert, béant. Pas fermé, pas introverti.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...