mardi 3 septembre 2013

Viola da gamba



En demeurant sur la fin de chaque son prolongé
D'un instrument à cordes ou autre,
Celui qui ne fait attention à rien d'autre
Deviendra un être dont le corps est le firmament suprême.

Vijnâna Bhairava Tantra, 41


1 commentaire:

Chémi Padova a dit…

Surfer sur les formes.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...