mercredi 12 mars 2014

Comme en un cercle



Quiconque suit avec un esprit profond la trace du vrai
et ne désire nullement dévier et s'égarer,
qu'il tourne sur lui-même la lumière de sa vision intime,
concentre et infléchisse sur un cercle ses amples mouvements
et apprenne à son âme que tout ce qu'elle entreprend au-dehors,
elle le possède déjà enfoui dans ses tréfonds.

Boèce, Consolation de Philosophie, 3, 11, trad. Tilliette

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...