dimanche 5 octobre 2014

L'Aube de la joie


Dimanche matin... 
A la messe ? 
Pas tout à fait :

Au réveil, j'évoque en mon cœur
L'être du Soi, radieux
- Vérité, conscience et bien-être -
Quart (du Soi qui transcende toute expérience),
(Mais) accessible aux âmes 
Qui ont transcendé (toute expérience).
Au réveil, j'évoque en mon cœur
Le Soi inné,
Témoin des états de veille, de rêve et de sommeil profond.
Je suis cette immensité incomposée,
Et non un composé matériel !

Au réveil, je savoure mentalement
Ce qui est inaccessible au mental et à la parole,
Cette grâce dont proviennent toutes paroles,
Que la tradition dit en disant "Non, non".
Les (sages) disent qu'il est le Dieu des dieux,
Incréé, infaillible, originel.

Au réveil je salue cela qui transcende les ténèbres,
Doré comme le soleil,
Plein et parfait, royaume éternel
Nommé "Être suprême".
Ce monde entier sans exception
Apparaît dans sa Forme qui embrasse tout,
Sans exception,
A la manière dont un serpent
"Apparaît" sur une corde.

Hymne du rappel (de la non-dualité) au moment du réveil (Prâtahsmaranastotra), attribué à Shankara

Ecoutez cet hymne sanskrit chanté en sanskrit par notre groupe sanskrit favori. Idéal pour un dimanche matin !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...