vendredi 25 mars 2016

La sagesse sans amour est vaine



Les noms de l'Essence - Soi, soi-même, conscience, présence - 
suggèrent qu'elle est évidente, 
plus proche de soi que soi, 
plus intime que nos mauvais souvenirs, 
plus familière que nos problèmes, 
plus claire que nos opinions. 
Mais sans amour, la reconnaissance reste stérile, sèche, aride : elle ne dégouline pas de nectar, d'ambroisie, de ce suc prodigieux qui confère à qui s'en délecte l'immortalité et des dons infinis. 
La connaissance, si elle n'est pas animée du feu de la passion, 
ne consume rien, 
ne mène à nulle consommation.
Le maître de la Reconnaissance le dit :

Les sages eux-mêmes ne te reconnaissent pas...
Mais les intimes de ton amour
ne te lâchent pas même un instant :
hommage à toi, 
conscience, 
présence,

qui que tu sois !

Outpaladeva, Hymnes, II, 24

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...