mardi 21 juin 2016

Un orgueil transcendant




Outpaladéva, l'un des auteurs tantriques parmi les plus humbles que je connaisse, distingue clairement l'orgueil des amoureux du divin de celui, plus commun, du commun des mortels :

"Je" suis le Seigneur,
"je" suis beau,
"je" suis savant,
"je" suis heureux.
Qui d'autre est mon égal
en ce monde ?
Cet orgueil transcendant

rayonne en tes amoureux ! 

Hymnes, III, 4

De son côté, Hadewij, vers 1250 (?), confirme que l'amoureux - l'amoureux de l'Amour - participe à la création de toute chose par l'Amour :

L'âme établie
dans une libre nudité,
dans un pur trépas, engendre
tout ce qui est et tout ce qui sera.

Mengeldichten XXII, trad. Porion

Le traduction ajoute que cette idée, plus tard reprise par Eckhart, vient d'Anselme.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...