lundi 16 mars 2015

Le Secret de l'expérience de la Kundalini

Le Secret de la Kundalini

La Kundalinî, son éveil et ses expériences : voilà un sujet de conversation incontournable dans les cercles spirituels. Pourtant, les origines traditionnelles de l'expérience de la Kundalinî restent peu connues.
Voici Le Secret de l'expérience de la Kundalinî (Kundalinîvijnânarahasya), un petit texte écrit par l'un des maîtres du tantra les plus reconnus du XXe siècle, Swami Lakshman Joo de Shrînagar au Cachemire. En quelque pages, il partage les points-clé de la voie du tantra : la reconnaissance de notre vraie nature et l'intégration de la vie quotidienne au sein de cette contemplation. Il décrit les différentes manières de faire cette expérience : l'approche sexuelle, l'approche par les émotions et l'approche par l'écoute du souffle. 
Un manuel concis mais profond qui montre que la Kundalinî désigne en réalité l'ensemble de la vie intérieure.

Voici ce qu'en dit Abhinavagupta, le plus profond maître du tantra :

Quand il n'y a plus
aucune distinction
(entre la conscience et ses manifestations,
entre la méditation formelle et les intervalles entre deux séances,
entre vie intérieure et vie quotidienne),
alors même que tout se manifeste
de toutes parts,
c'est alors l'épanouissement
de l'ambroisie suprême :
la conscience sans entraves.
Quand on ne pense
même plus à la méditation et autres (aspects du yoga),
mon maître Shambhou m'a enseigné
que c'était cela,
"la félicité du monde"[1] !





[1] Ou "le monde comme félicité".

2 commentaires:

Swami Anandgyan a dit…

Bonjour M Dubois, ce que vous êtes un prolifique auteur, j'en suis à mon dixième bouquin de votre plume et je peine à vous suivre et souvent je le veux. Merci pour tous vos efforts; j'apprécie.Les ensiegnements de Lakshman Joo se retrouvent facilement dans la langue anglaise quoique je suis très souvent curieux de vos trouvailles. J'aimerais lire plus à propos de Lilian Silburn et de Krishna Menon et leur apport respectif vis-à-vis la tradition vivante de la non-dualité dans leur contexte. Yé. Anandgyan

Dubois David a dit…

Merci !
Pour ce qui est le Lilian Silburn, il y a un article sur elle dans Le Dictionnaire des femmes mystiques. Pour le moment, c'est tout.
Krishna Menon est un personnage fascinant. Mais je dois dire que je ne suis pas très très fan. Et surtout, ses textes ont été traduits et publiés ailleurs. Sur ce blog, je m'efforce de faire ce qui, me semble t-il n'a pas été fait en français. Mais j'aspire aussi à un peu de repos :) Quoi que deux nouvelles traductions vont paraître le 17 avril prochain chez Almora.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...