jeudi 1 octobre 2015

Tout est le corps de la conscience



"Tout ce qui est perçu est le corps" dit Dieu.
Pourquoi se limiter à telle ou telle chose ?

Quelle est la définition du corps ?
Cela à quoi je m'identifie.
Qui ?
La conscience.

Faisons l'expérience ! Ressentons, tactilement, ce que cela fait d'être telle ou telle chose.
Être ce corps, les yeux fermés : vagues qui vont et viennent dans la présence, vagues de présence.
Être le corps reflété dans un miroir : étrange !
Être le ciel bleu (possible ce weekend) : être conscience en conscience, comme tomber dans l'infini. Saisissant.
Être une personne sur un quai de métro : sympathisant.
Être un chien ou un chat : facile.
Être un ordinateur : bizarre, mais possible.
Être une table : quel calme !
Être un grain de poussière : poétique, dans une lumière rasante.
Être un paysage : entre la gauche et la droite.
Être une image : on le fait tout le temps.
Être une idée : plus ardu (essayez l'infini).
Être la terre : ça reste petit, dans l'univers !
Être la galaxie, l'univers, les univers, être mille créatures, vie après vie, ici, là, partout...

Le mystère. La souplesse de la conscience, sa transparence, sa fluidité : sa force et sa faiblesse.

Pour sortir du trou de l'identification à un corps limité :

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...