lundi 8 décembre 2014

La vie en Dieu

Image illustrative de l'article Laurent de la Résurrection
Frère Laurent dans la cuisine du couvent rue de Vaugirard vers 1650



Quand on vit dans l'être ou en se laissant guider par le ressenti du cœur (qui est bien autre chose qu'une simple intuition, mais bien le sentiment indéniable de baigner dans l'être infini), la vie change. Lentement, très lentement. Mais elle change. Voici d'abord quelques mots sur la pratique de Laurent de la Résurrection, carme parisien vers, 1690 :

Pour acquérir la présence de Dieu :

1 - Le premier moyen est une grande pureté de vie.

2 - Le second, une grande fidélité à la pratique de cette présence et au regard intérieur de Dieu en soi, qui se doit toujours faire doucement et amoureusement, sans se laisser aller à aucun trouble ou inquiétude.

Et voici ce qu'il disait sur la vie en Dieu : 

L'âme se familiarise avec Dieu de telle manière qu'elle passe presque toute sa vie en des actes continuels... quelque fois même elle ne devient plus qu'un seul acte qui ne passe plus.
Quand il [Laurent] avait quelque affaire extérieure, il n'y pensait point par avance, mais que dans le temps nécessaire à l'action, il trouvait en Dieu comme dans un clair miroir ce qu'il était nécessaire qu'il fit pour le temps présent. Depuis quelque temps il avait agi de la sorte sans aucun soin anticipé. Il n'avait aucune mémoire des choses qu'il faisait et presque point d'advertance lors même qu'il s'y occupait : qu'en sortant de table il ne savait ce qu'il avait mangé.

Sentant en lui continuellement un si grand trésor, il n'est plus dans l'inquiétude de le trouver, il n'est plus en peine de le chercher, il lui est entièrement découvert et il est libre d'y prendre ce qu'il lui plaît.

La Théologie de la présence de Dieu, Ed. Pierre Poiret, 1710

A ne pas confondre avec Alzheimer !

Serviteur de Dieu Laurent de la Résurrection
Le même Frère Laurent, image contemporaine

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...